Shop suisse. Livraison gratuite en Suisse

La méthode douce avec le Hario Drip Pot (slow coffee)


 

Un café doux, ou slow coffee, est l'opposé d'un expresso. Tandis que ce dernier est généralement court et obtenu rapidement grâce à un procédé de pression, le café doux est préparé grâce à un écoulement lent de l’eau au travers du café. Alors qu'un expresso offre une véritable explosion de saveurs et une crème épaisse, le slow coffee aura un corps plus léger. Toutefois, il pourra avoir plus d'arômes encore qu'un expresso et pourra également contenir davantage de caféine. L’idéal pour bien commencer la journée, vous ne croyez pas ? Cette technique repose sur l’utilisation d’un filtre. Mais contrairement à ce que vous pourriez croire, on est bien loin du jus de chaussette auquel vous pouviez être habitué avant l’arrivée des machines à expresso. Mais pour cela, faut-il encore maîtriser les méthodes d’extraction douce du café. Heureusement, on vous dit tout à ce sujet !

Il n’y a pas une seule et unique bonne recette avec cette méthode et c’est une de ses qualités. On vous propose de commencer par suivre la recette ci-dessous puis d’expérimenter et de l’adapter selon vos goûts. À savoir qu’une recette ne sera pas la bonne pour tous les cafés ! Le grand intérêt du drip pot de Hario et de toutes les méthodes douces, est de laisser le café s’exprimer sans le contraindre
avec de la pression ou une température trop élevée. Elles mettent en avant les différences entre les origines et terroirs. Dans cette idée nous vous recommandons d’utiliser le plus souvent possible des cafés “pure origine” voire, encore mieux, des cafés de spécialité ou “specialty coffee”. Le résultat d’un café de mauvaise qualité peut être très décevant avec une méthode douce. Contrairement à l’espresso,

Ratio : 30g de café pour 300ml d’eau (quantité d’eau versée sur le café)
Mouture : moyenne (visuellement légèrement plus fin que de la fleur de sel)
L’infusion de 30g par 300ml d’eau devrait durer environ 3,5 minutes. Ajuster la taille de la mouture si l’eau coule trop vite ou trop lentement.


À la première utilisation d’un filtre neuf :
Tremper le filtre pendant quelque instants dans de l’eau bouillante. Verser un peu d’eau froide dessus avant de le manipuler.


Recette suggérée :


1. Faire bouillir de l’eau en fonction de la quantité de boisson voulue + pour chauffer le drip pot
2. Rincer la carafe pour éviter tous goût de savon. Rincer le filtre et le placer sur l’anneau métallique, coutures vers l’extérieur,
3. Placer le tout sur la carafe. Verser un peu d’eau bouillante sur le filtre pour bien chauffer l’ensemble.
4. Moudre la quantité de grains en fonction de la quantité de boisson voulue (se baser sur le ratio de 30g pour 300ml d’eau
mentionné plus haut et ajuster selon les goûts). Toujours moudre le café sur le moment !
5. Vider l’eau chaude qui se trouve dans le drip pot.
6. Placer le café moulu dans le filtre, secouer légèrement pour bien le répartir puis faire un petit puis au centre de la mouture de la
circonférence d’un doigt. Ceci permettra une meilleure distribution de l’eau.
7. Si vous ne posséder pas de bouilloire avec un bec verseur permettant de bien contrôler le versement de l’eau, transférer l’eau dans
un récipient qui permettra au mieux de verser l’eau de manière lente et précise en un fin filet.
8. À ce moment là l’eau devrait être à bonne température, c’est à environ 85°C.
9. Verser un quart de l’eau, très lentement et en cercles autour du puis, sans verser au centre, ni sur filtre. Attendre 30 secondes.
C’est la pré-infusion.
10. Verser deux autres quarts de l’eau, lentement mais en restant cette fois-ci au centre. Attendre quelques secondes.
11. Et finalement, verser le dernier quart à nouveau en cercles. Attendre que l’eau se soit écoulée et retirer le filtre.
12. Servir dans des verres ou des tasses bien chaudes
13. Bien rincer le filtre à l’eau chaude sans savon, et le placer au frigo, dans un petit bocal rempli d’eau froide. Il ne faut jamais laisser
le filtre sécher! Au risque d’avoir un goût d’huile rance. Un filtre s’utilise entre 30 à 50 fois.


Ajuster sa recette en fonction des bases suivantes :
- Plus la quantité de mouture est importante par rapport à l’eau, plus le résultat sera aromatique, fruité et tendra vers l’acidité.
- À l’inverse, plus on fait passer de l’eau à travers la mouture, moins il sera complexe et dense en arôme, plus il tendra vers l’amertume. On dit que le café est sur-extrait. - Plus la mouture et fine plus le café aura de corps, mais plus il risque d’être sur-extrait, donc amer. - Plus le café et torréfié, plus il sera naturellement corpulent et amer. Moins il est torréfié, plus il sera fruité, complexe et acidulé. 


Un exemple d’une autre bonne recette : https://bluebottlecoffee.com/preparation-guides/nel-drip